Site

Réseaux/Réseau sur la restauration des zones humides de Bretagne (RERZH)

Réseau sur la restauration des zones humides de Bretagne (RERZH)

Contexte

Un grand nombre des zones humides de nos territoires ont été altérées ou détruites au cours du temps par les aménagements et activités anthropiques. Cela aboutit à la perte des services et fonctions qu’elles rendent : régulation quantitative et qualitative de l’eau, protection d’une biodiversité menacée, atténuation du changement climatique… La restauration des zones humides présente l’opportunité de reconquérir ces fonctions. Les actions de restauration de zones humides, si elles restent encore peu fréquentes, commencent à se multiplier, notamment dans le cadre de la compensation écologique associée aux projets d’aménagements. Cependant, de nombreux questionnements persistent sur le choix des milieux à restaurer, la priorisation des sites d’intervention et les techniques à employer afin d’optimiser la restauration des fonctions perdues.

Le réseau sur la restauration des zones humides (RERZH) a été créé en 2013 afin de répondre concrètement à ces questions et besoins, sous l’impulsion du Forum des Marais Atlantiques (FMA) et du Conseil départemental du Finistère, réunis au sein de la Cellule d’animation sur les milieux aquatiques et la biodiversité (CAMAB). Le RERZH regroupe des partenaires techniques et scientifiques intervenant sur la thématique de la restauration des zones humides en Bretagne. Un premier programme (2013-2017) a initié l’acquisition de connaissances sur les techniques de restauration et les effets induits sur les fonctions des zones humides restaurées. La poursuite de cette acquisition de connaissances est nécessaire, notamment pour augmenter la transposabilité des résultats et acquérir des connaissances sur des modalités de travaux non évaluées. Le réseau a donc été étendu en 2018 au niveau de la région Bretagne, sous la coordination du Forum des Marais Atlantiques.

Restauration du site de l’ancienne pisciculture du Corroac’h (Plomelin, 29)

Les objectifs du RERZH

Le RERZH Bretagne qui en découle se donne pour missions, de promouvoir la restauration des zones humides et de faciliter l’émergence de nouveaux projets permettant de reconquérir les fonctions perdues lors de l’altération de ces milieux :
- En favorisant la montée en compétence des techniciens sur la restauration des zones humides, via un accompagnement individuel des collectivités ou des journées techniques et de formation;
- En facilitant l’accès à l’information sur la restauration des zones humides et en créant du lien entre les différents acteurs agissant dans le domaine.

Le réseau s’efforce de mutualiser l’information disponible, d’identifier les manques et d’y répondre à travers la mise en œuvre de projets de recherche-action, en collaboration avec de nombreux partenaires scientifiques et techniques. Ces projets ont vocation à acquérir :
- Des connaissances techniques sur les modalités de mise en œuvre des travaux de restauration ;
- Des connaissances scientifiques sur les effets des travaux sur les fonctions des zones humides (fonctions biologiques, hydrologiques et biogéochimiques) et les services rendus ; 
- Des méthodes de travail pour faciliter la mise en œuvre et le suivi des actions de restauration.

En savoir plus sur les projets de recherche-action et les partenaires

RERZHRERZH

Les partenaires financiers du Réseau sur la restauration des zones humides de Bretagne