Site

Thématiques/Connaître et évaluer le potentiel des milieux littoraux pour l’accueil des populations piscicoles comme l’anguille européenne/Les Wateringues : aménagement des ouvrages à la mer

Les Wateringues : aménagement des ouvrages à la mer

Réalisation d’une passe à civelles à Dunkerque.

Ouvrages ROE sur le delta de l’Aa des marais de Flandre (Source FDAPPMA 59)Les ouvrages à la mer du delta de l’Aa dans la région de Dunkerque permettent l’évacuation au jusant des eaux des Wateringues. Ils interdisent aussi l’intrusion de la mer dans cette zone densément peuplée, environnée de marais gérés en eaux douces.
L’inventaire sur l’anguille de 2010 réalisé par la FDAPPMA 59 révélait une situation peu satisfaisante : Les trois fronts de colonisation pour les Flandres que sont les axes du canal de l’Aa, de Dunkerque et du Canal de Furnes présentent de nombreux obstacles : pompes, vannages, écluses … Ils limitent la colonisation et la dévalaison des anguilles sur ce bassin. Il faut ajouter d’autres facteurs de perturbation, comme et la qualité physico-chimique de l’eau et le manque d’habitat naturel pour l’anguille (palplanches, gabions, sous-berges, blocs, …).
Ce constat de mauvais état des masses d’eau confirmé par le SDAGE 2005, a conduit les opérateurs de la gestion (Institution interdépartementale des Wateringues - IIW) à réaliser des aménagements dans les ouvrages à la mer. Les études démarrées en 2008 ont conduit à des adaptations de manœuvres (favorables à la migration portée par le flot, ou nagée face à un courant d’appel) sur 3 des 4 grands ouvrages ; tandis qu’une passe à civelle était mise en place sur une des cinq vannes de l’Ouvrage Tixier à Dunkerque. Cet aménagement pour 51 K€ a été soutenu par l’Agence de l’Eau (80%), et la DREAL (20 %), dans le cadre d’une réhabilitation globale du système complet de vannages (1M€, avec le Département du Nord et du Pas de Calais et un autofinancement IIW). 

Vantelle installée sur la vanne 5 de l’ouvrage à la mer de Texier, à Dunkerque (Source IIW)La vantelle pour le passage des civelles est actionnée uniquement pendant la période de migration du 15 mars au 15 juin, lors de la marée montante seulement, à la condition impérative que l’introduction d’eau salée (environ 21 500 m3 au maximum, qui conduit à une remontée de l’ordre de 16 cm dans le canal exutoire) ne perturbe pas le bon fonctionnement du système hydraulique dunkerquois. La bonne gestion et la garantie de pleine capacité d’évacuation des crues du canal exutoire demeure toujours prioritaire sur l’ouverture de la vantelle.

Les suivis réalisés à nouveau en 2013 sur la population d’anguille sur ces mêmes axes rendent compte d’un début d’amélioration. D’une population vieillissante et faiblement dense (5 individus /are, jusqu’à 0 sur certains axes) en 2010, les classes d’âge plus jeunes en montaison ont augmenté et la densité également dès 2013 (7,5 individus /are). Entre 2010 et 2013, le nombre d’anguilles argentées dévalantes observées a été multiplié par 3,6 et multiplié par 7 pour le nombre d’anguilles en montaison (résultat favorisé raison du bon recrutement national de civelles en 2011).
Toutefois le fort taux de pathologie relevé (77% des individus), favorisé par une faible qualité de l’eau, révèle les efforts accrus à réaliser en faveur de l’amélioration de la qualité physico-chimique sur le delta de l’Aa. Les stations de pompages sont aussi probablement en cause dans la forte présence de blessures sur les animaux en montaison et dévalaison. Les efforts demeurent donc à poursuivre…

Pour en savoir plus :

Institution interdépartementale des Wateringues : Philippe Parent – 03 21 38 20 56

Fédération départementale de pêche 59 : http://www.peche59.com/Gestion-piscicole/Monitoring-Anguille