Site

Thématiques/Connaître et évaluer le potentiel des milieux littoraux pour l’accueil des populations piscicoles comme l’anguille européenne

Connaître et évaluer le potentiel des milieux littoraux pour l’accueil des populations piscicoles comme l’anguille européenne

Ce programme N°49 du 3 Plan d’action national pour les zones humides a été confié en 2015 au FMA, en association avec le Pôle lagune, et avec l’appui de l’IRSTEA.

Contexte :

Après avoir subi un brusque effondrement dans les années 80, la population d’anguilles européennes a poursuivi son déclin et est aujourd’hui en danger critique d’extinction. L’espèce a bénéficié dès 2009 des premières mesures du plan national de gestion de l’anguille qui répond au règlement européen adopté en 2007. Le plan national de gestion de l’anguille, approuvé par la Commission européenne en février 2010, s’attaque aux diverses causes du déclin de l’anguille : circulation entravée du fait de nombreux aménagements en travers de cours d’eau et dans les marais, dégradation des habitats, pollution des eaux et des sédiments, pêche et braconnage. D’une manière plus générale, la transparence des ouvrages à la mer et une meilleure gestion hydraulique des marais littoraux et des lagunes méditerranéennes sont des leviers importants pour la préservation des populations piscicoles qu’elles soient dulcicoles, amphihalines ou marines.
L’étude et la connaissance du fonctionnement de ces territoires doivent faire l’objet d’une attention particulière, entre autres, pour accompagner la mise en œuvre du plan national de gestion de l’anguille.

Objectifs et contenu :

Les lignes d’actions suivantes pourront être complétées dans les mois à venir :
- inventaire des initiatives d’amélioration de l’accessibilité (ouvrages, manœuvres) et des habitats aquatiques pour la piscifaune en marais côtiers : tour d’horizon des acteurs impliqués et des actions réalisées dans les divers territoires littoraux :  ci-après trois fiches d’expériences (lien 1) (lien2) (lien3)
- mise en réseau d’actions de gestion intégrant le compartiment piscicole (gestion ou aménagement d’ouvrages, curage, restauration d’habitats, réserves de pêche, indicateurs de présence d’une espèce ou d’un stade);
- inventaires des initiatives de recherche-action engagées ou en projet pour améliorer le potentiel d’accueil;
- mise au point et transfert d’une méthode de caractérisation des espaces de marais, sur des bases de connaissances existantes (géographiques et physiques). Analyse des données existantes et celles à lever pour mener à bien le projet de cartographie associé. Cartographie de ce potentiel à l’échelle nationale à partir de 2018.

Contacts :

Loïc Anras, (FMA) : lanras@forum-marais-atl.com - Tél : 05 46 87 80 33

Nathalie Barré, (Pôle Lagune) : barre@tourduvalat.org -Tél : 04 90 97 29 56

Pierre Caessteker (AFB) : pierre.caessteker@afbiodiversite.fr

Christian Rigaud (IRSTEA) : christian.rigaud@irstea.fr