Si vous ne parvenez pas à lire ce mail, cliquez sur ce lien : Esc@le
 
La lettre du Pôle-relais "Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord" n°79 - Juin 2018
 
 
 
 
 

   
 
     
Lancement de l'opération de sensibilisation à la biodiversité
 
 
   
Lien
   
           
 
Sommaire
 
 

Brèves

Lancement de l'opération de sensibilisation à la biodiversité
Bilan de la Journée mondiale des zones humides (JMZH) 2018 en France
Appel à projets de recherche - Biodiversité des sols et agro-écologie
Mise en ligne du portail national des données sur les poissons migrateurs (Ponapomi)
Formations sur les plantes invasives
Lancement de l'outil de recensement des mares en Hauts-de-France
Marais et zones humides : témoignages d'agriculteurs
Appel à contributions : "les zones humides, éléments de patrimoine urbain ?"
Débat filmé : agriculture et zones humides : un désert affectif ?
Appel à candidatures sur la Région Bretagne pour l'accompagnement et la valorisation de projets de restauration de zones humides
 
Agenda - Forum des Marais Atlantiques
Un colloque international sur l'adaptation des marais littoraux au changement climatique à La Rochelle
Formation à la méthode nationale d'évaluation des fonctions
 
Agenda - Partenaires
4e Journées d'étude des sols (JES)
Journée thématique "Eau" : SCENARIO (SCiences pour l'Eau en Nouvelle-Aquitaine, Recherche et InnOvation)
Restitution du projet "CONNECT'AH"
 

Publications

Restaurer les milieux et prévenir les inondations grâce au génie végétal,....

Brèves
 
Lancement de l'opération de sensibilisation à la biodiversité
Le 22 mai 2018, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) a lancé une opération de sensibilisation à la biodiversité, sur le web et les réseaux sociaux. Cette opération est le prélude à des campagnes de plus grande envergure qui seront menées dans les années à venir. Elle se déroulera sur quatre mois, du 22 mai à la mi-septembre 2018, et a pour objectif :
- d'expliquer ce qu'est la biodiversité ;
- de montrer en quoi elle nous est indispensable ;
- d'illustrer les interdépendances entre milieux et espèces.
En savoir plus
Plus spécifiquement sur les zones humides
 
Bilan de la Journée mondiale des zones humides (JMZH) 2018 en France
L'association Ramsar-France, les Pôles-relais zones humides, l'Agence française pour la biodiversité (AFB), la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) et la Société nationale de protection de la nature (SNPN) tiennent à remercier l'ensemble des acteurs qui se sont mobilisés pour proposer au plus grand nombre des animations dédiées à la découverte des milieux humides, lors de cette édition 2018.
Ce bilan national vous propose un aperçu de l'édition JMZH 2018 "les zones humides pour les villes de demain" réalisé sur la base des animations labellisées sur le portail national d'accès aux informations sur les zones humides.
647 animations ont été recensées cette année sur le portail. Le nombre de départements impliqués dans cette édition est en légère augmentation (93 départements, DOM, COM, TOM, contre 88 l'année dernière).
Comme chaque année, ce sont principalement le monde associatif et les collectivités territoriales qui se sont mobilisés pour proposer, en plus des nombreuses sorties nature, des expositions, des débats, des ateliers, des activités culturelles variées.
Au niveau mondial, cela représente plus de 40 % des animations mondiales recensées sur le site de la convention de Ramsar !
En savoir plus
Téléchargement du bilan 2018
 
Appel à projets de recherche - Biodiversité des sols et agro-écologie
L'Agence française pour la biodiversité (AFB) lance le 1er juin 2018 un appel à projets de recherche (APR) pour soutenir des projets qui étudieront des pratiques agro-écologiques et itinéraires techniques favorables à la biodiversité des sols et à ses fonctions.
Par cet appel à projets, l'AFB souhaite soutenir les acteurs de la recherche investis sur les questions de l'agro-écologie et de la préservation des sols, dans un contexte de transition écologique.
Deux types de travaux seront privilégiés :
- des états des lieux de connaissances opérationnelles sur les pratiques agro-écologiques couramment mises en œuvre sur le territoire ;
- des expérimentations au sein de réseau d'exploitations agricoles sur les pratiques innovantes, et ceci dans différents contextes agro-pédo-climatiques en France (Métropole et Outre-mer).
Ce programme est doté de 500 000 euros permettant de financer des projets de recherche à lancer en 2019 sur des durées de 1 à 4 ans.
En savoir plus
 
Mise en ligne du portail national des données sur les poissons migrateurs (Ponapomi)
Le portail national des données sur les poissons migrateurs (Ponapomi) a été mis en place par l'Agence française pour la biodiversité (AFB) en mai 2018. Il donne accès aux données et aux ressources documentaires sur les poissons migrateurs amphihalins de France métropolitaine.
Ses objectifs :
- diffuser les données, pour un usage libre et gratuit, sur les onze espèces migratrices de France métropolitaine ;
- valoriser les acteurs, leurs productions (jeux de données, ressources bibliographiques) et les sites de référence sur les espèces.
En savoir plus
 
Le Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP) organise deux formations "reconnaissance des plantes invasives". Elles se dérouleront à Orléans les 24 ou 25 septembre et les 26 ou 27 septembre.
Le lundi 24 septembre 2018 : formation "débutant" pour les personnes n'ayant jamais suivi de formation en botanique. Formation axée sur les principales espèces invasives en région, accessible à tout acteur de terrain.
Le mardi 25 septembre 2018 : formation "approfondissement" pour les personnes ayant déjà suivi une formation en botanique. Formation axée sur les espèces plus difficiles de détermination et les espèces invasives moins connues.
Le Conservatoire d'espaces naturels (Cen) Centre-Val de Loire organise une autre formation d'une journée sur la "gestion des plantes invasives". Elle sera dispensée le mercredi 26 ou le jeudi 27 septembre 2018 en partenariat avec la Fédération de pêche d'Indre-et-Loire, à Tours. Ces formations sont destinées aux agents de terrain (gestionnaires de rivières et des zones humides, fédérations de pêche, syndicats de bassin…), ainsi qu'aux personnels techniques de l'État et des collectivités territoriales de la région Centre. Ainsi, la place étant limitée, une priorité sera donnée à ce public mais les formations restent ouvertes à toute personne susceptible d'être intéressée.
En savoir plus
 
Lancement de l'outil de recensement des mares en Hauts-de-France
Les Conservatoires d'espaces naturels des Hauts-de-France et les partenaires du Groupe mares ont souhaité mettre en place un outil participatif de recensement des mares régionales afin de dresser un état des lieux, tout en sensibilisant les citoyens aux enjeux importants liés à la préservation des mares.
Cette cartographie interactive, à destination du grand public et des structures publiques et professionnelles, est une adaptation de l'outil développé par le Conservatoire d'espaces naturels de Normandie Seine.
Elle est accessible depuis le 7 juin.
   
Marais et zones humides : témoignages d'agriculteurs
Dans le cadre du projet CASDAR APEX (Amélioration des performances de l'élevage extensif dans les marais et les vallées alluviales), trois agriculteurs installés dans des zones humides ou des marais de la région des Pays de Loire témoignent. Que ce soit dans le marais Breton à Bouin (85), près du lac de Grand Lieu (44 - sud de Nantes), ou dans la vallée de la Loire (Cantenay Epinard - 49 - périphérie d'Angers), ces agriculteurs présentent leurs pratiques adaptées à ces milieux.
En savoir plus
   
Appel à contributions : "les zones humides, éléments de patrimoine urbain ?"
La revue "Zones Humides Infos" recherche des contributeurs pour son dossier "les zones humides, éléments de patrimoine urbain ? "
Ce dossier s'attachera à montrer l'aspect patrimonial et culturel des zones humides urbaines et périurbaines ainsi que leur place dans la création du patrimoine urbain de demain.
Nous recherchons notamment des contributions sur les sujets suivants :
- l'homme, les villes et les zones humides ;
- la notion de patrimoine, de patrimoine urbain ;
- l'adaptation aux inondations et autres risques ou mouvements liés à l'eau ;
- des projets de création, de restauration et de valorisation de patrimoine lié aux zones humides ;
- des traces urbaines d'activités et de métiers du passé liés aux zones humides ;
- autres propositions faites par les auteurs.
Nous recherchons aussi des textes sur des villes du monde entier marquées par les zones humides et les milieux aquatiques.
Les articles sont à envoyer avant le 4 septembre 2018 par courriel après avoir pris contact à la même adresse.
Fiche de suivi des articles
Conseils de rédaction pour la revue
   
Débat filmé : agriculture et zones humides : un désert affectif ?
Dans le cadre de leur module de formation "contexte et histoire des systèmes de production agricole", des élèves de l'Ecole nationale supérieure d'agronomie et des industries alimentaires (ENSAIA) de Nancy se sont penchés cette année sur le rôle de l'agriculture dans la gestion des zones humides. Leur travail, encadré par Cyril Feidt, a donné lieu à une restitution publique lors d'une conférence-débat qu'ils ont animée le 5 avril dernier au museum-aquarium de Nancy. Résumé de la Vidéo : les zones humides correspondent à un concept polymorphe qui a émergé dans les années 70, pour faire reconnaître l'intérêt de divers écosystèmes malmenés par le développement anthropique, partout dans le monde.
C'est une rupture importante car ces milieux, à la frontière entre le monde aquatique et le monde terrestre, ont souvent été mal perçus, tant par une symbolique connotée négativement que par un manque de connaissance. L'agriculture, grand utilisateur et aménageur d'espace, a longtemps contribué à la dégradation de ces milieux humides. Paradoxalement elle est aussi à l'origine de certaines formes, riches en biodiversité, comme des prairies humides. L'intérêt porté aux zones humides attire l'attention sur leur maintien tant quantitatif que qualitatif, défis renouvelés pour le monde agricole.
En savoir plus
Site Internet ENSAIA
 
Appel à candidatures sur la Région Bretagne pour l'accompagnement et la valorisation de projets de restauration de zones humides
Le Forum des Marais Atlantiques, en partenariat avec l'Agence de l'eau Loire-Bretagne, la Région Bretagne, la DREAL Bretagne, l'AFB et les Départements, propose un accompagnement et une valorisation des projets de restauration de zones humides sur la région Bretagne.
Cet appel à candidatures fait suite au Réseau sur la réhabilitation des zones humides du Finistère, initié en 2013 par le Conseil départemental et le FMA, et vise à acquérir des connaissances techniques et scientifiques sur la restauration des zones humides et les effets des travaux sur les fonctions du milieu (régulation quantitative et qualitative de l'eau, support de biodiversité).
Il est proposé aux candidats de participer à un réseau d'échanges sur la restauration des zones humides et de bénéficier d'un accompagnement technique et scientifique pour :
- la définition et la mise en œuvre de vos travaux de restauration ;
- la mise en œuvre d'un suivi des fonctions de la zone humide et l'évaluation de la restauration ;
- la valorisation de votre projet à l'échelle régionale.
En savoir plus
Formulaire de candidature
 
Agenda - Forum des Marais Atlantiques
Un colloque international sur l'adaptation des marais littoraux au changement climatique à La Rochelle
L'adaptation des marais littoraux au changement climatique au cœur d'un colloque international inédit, les 27, 28 et 29 novembre 2018 à l'Espace Encan de La Rochelle. Trois jours de rencontres et d'échanges dédiés aux conséquences du changement climatique sur les marais littoraux.
Un colloque, co-organisé par le Forum des Marais Atlantiques, le Parc naturel régional du Marais poitevin et l'Université de La Rochelle, destiné à la communauté scientifique, aux gestionnaires d'espaces naturels, aux élus et une soirée grand public.
Un programme en quatre temps :
- une journée dédiée à la présentation des connaissances scientifiques, coordonnée par l'Université de La Rochelle ;
De la géomorphologie littorale à la sédimentologie, en passant par la sociologie et encore l'océanographie…
- une journée dédiée aux expériences des gestionnaires et acteurs des marais littoraux
Les différentes stratégies d'adaptations, les questionnements réglementaires, etc.
Partager les différentes stratégies d'adaptation mises en œuvre ;
Confrontation des expertises établies sur les différents territoires impactés.
- une journée de visites de sites littoraux.
Observer les conséquences du changement climatique sur le littoral du Marais poitevin
- une soirée dédiée au grand public
L'Espace Encan accueillera une soirée spéciale ouverte à tous, afin de vulgariser le sujet auprès des habitants pour mieux les informer. Un subtil mélange de sciences, de bonne humeur, d'échanges et de découvertes.
Les inscriptions seront ouvertes en ligne à partir du mois de septembre prochain.
En savoir plus
Pré-programme
   
Formation à la méthode nationale d'évaluation des fonctions
En mai 2016 est paru un guide de la méthode nationale d'évaluation des fonctions des zones humides et des outils annexes. Cette méthode s'adresse à un public technique (maîtres d'ouvrages, bureaux d'études, services de l'État, établissements publics, collectivités locales…) en charge de la réalisation, de l'instruction ou de la rédaction d'avis techniques de dossiers "loi sur l'eau" portant sur les zones humides. Afin de permettre à chacun de s'approprier la démarche, des formations sont réalisées par divers acteurs de la thématique. Le Forum des Marais Atlantiques organisera une formation, en collaboration avec l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement (CEREMA), du 24 au 27 septembre à Rochefort.
Informations et inscriptions
 
Agenda - Partenaires
4e Journées d'étude des sols (JES)
Du lundi 09 au jeudi 12 juillet 2018 à l'Université de Rouen Normandie - Laboratoire Ecodiv
Organisées par l'Association française pour l'étude du sol (AFES), l'Université Rouen Normandie - Laboratoire Ecodiv, et le Conservatoire d'espaces naturels Normandie Seine, les Journées d'étude des sols (JES) ont pour ambition de regrouper les spécialistes francophones en sciences du sol, chercheurs et praticiens, afin de permettre des échanges et discussions.
En 2018, la thématique proposée est "le sol au cœur des enjeux sociétaux".
En savoir plus
   
Journée thématique "Eau" : SCENARIO (SCiences pour l'Eau en Nouvelle-Aquitaine, Recherche et InnOvation)
Une première journée thématique "Eau" a été organisée à Limoges le 7 février 2017 à l'échelle de la Région Nouvelle-Aquitaine. Cette manifestation a permis de réunir de nombreux acteurs régionaux sur les volets "recherche, formation et transferts". Cette deuxième journée intitulée "SCENARIO - Sciences pour l'Eau en Nouvelle-Aquitaine, Recherche et InnOvation" se tiendra le mardi 10 juillet 2018 à Poitiers.
Elle s'insère entre les réflexions menées par la Région sur les "enjeux de l'eau en Nouvelle-Aquitaine" et celles initiées sur des structurations régionales de la recherche et de la formation dans le domaine de l'eau.
"Sciences pour l'eau en Nouvelle-Aquitaine" a pour but :
- de présenter les compétences des chercheurs du domaine : ressources, pollution, changement climatique, technologies de traitement, urbanisme, droit, économie, agriculture, écosystèmes, métrologie... afin d'en dresser un panorama ;
- de créer des synergies permettant de répondre aux enjeux régionaux en rapprochant la recherche des besoins du territoire.
Cette journée s'adresse :
- aux chercheurs de toutes disciplines : sciences humaines, sciences économiques, juridiques et sociales, biologie, santé, environnement, sciences de la terre et agronomie, chimie, sciences pour l'ingénieur ;
- aux acteurs de l'eau publics ou privés : État, Région et collectivités territoriales, producteurs et distributeurs d'eau, bureaux d'étude, associations.
En savoir plus
 
Restitution du projet "CONNECT'AH"
Nombreux sont les canaux présents dans le Pas-de-Calais. Aménagements réalisés par l'homme afin de développer et faciliter la navigation fluviale, l'activité industrielle, et l'évacuation des eaux de ruissellement. Ils posent aujourd'hui la problématique d'un impact néfaste sur la biodiversité aquatique suite à leur forte pression anthropique.
L'hypothèse posée est qu'une optimisation de la connectivité entre ces cours d'eau canalisés et les annexes humides adjacentes devrait permettre d'améliorer la fonctionnalité des communautés de poissons présentes dans les canaux de navigation. Il s'agit par conséquent d'étudier la fonctionnalité de ces annexes humides pour les poissons en termes d'habitats de reproduction et de nourricerie. Ce projet nommé "CONNECT'AH" soutenu financièrement par l'Agence de l'eau Artois-Picardie et la Région Hauts-de-France arrive à son terme après trois ans d'études en coopération avec le laboratoire de recherches Ecolab et le CNRS. La Fédération du Pas-de-Calais pour la pêche et la protection du milieu aquatique vous invite donc à participer à sa restitution le jeudi 15 novembre 2018 à 9h15 à la Maison du Marais, 36 avenue du Maréchal Joffre, 62500 Saint-Omer.
Afin d'organiser au mieux cet événement, nous vous invitons à remplir le plus rapidement possible le coupon réponse.
   
Publications
 
   
REY F. 2018. Restaurer les milieux et prévenir les inondations grâce au génie végétal. 114 p.
ISBN 978-2-7592-2777-8
Collection : MATIERE A DEBATTRE ET DECIDER
Les politiques publiques en France et en Europe imposent aux décideurs d'envisager une gestion intégrée des milieux et des territoires qui conjugue plusieurs bénéfices. Ainsi, dans le domaine de l'eau, les donneurs d'ordres doivent chercher à concilier la restauration des milieux et la prévention des inondations, à travers la mise en œuvre de la nouvelle compétence de Gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (Gemapi). Le génie végétal, en complément ou alternative à des techniques lourdes de génie civil, représente aujourd'hui une solution "multibénéfices", basée sur un savoir-faire solide en ingénierie écologique et ingénierie végétale. Des utilisations innovantes apparaissent. Elles sont fondées sur des études expérimentales poussées, dont les résultats peuvent être mis à profit pour améliorer les techniques et décider de stratégies d'intervention à différentes échelles spatiales. Elles ont été développées en particulier dans le bassin versant de la Durance dans les Alpes du Sud françaises, où une problématique de terrains érodés existants et d'excès de sédiments fins dans les rivières est responsable de la dégradation des milieux, terrestres et aquatiques, et d'un accroissement du risque d'inondation. Les résultats de quinze années de recherche ont permis de définir des règles d'ingénierie et projeter des aménagements de génie végétal d'envergure régionale. Les approches développées dans ce contexte particulier restent applicables à d'autres régions et pays présentant des risques naturels et des situations de dégradation des milieux semblables. (Résumé d'auteur)
Ce document est consultable et/ou empruntable auprès du centre de documentation du Pôle-relais marais de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord.
   
SARAT E. - POULET N. - SOUBEYRAN Y. 2018. La valorisation socio-économique des espèces exotiques envahissantes établies en milieux naturels : un moyen de régulation adapté ? Première analyse et identification de points de vigilance. 84 p. COMITE FRANCAIS POUR L'UICN
La valorisation socio-économique apparait de prime abord comme une solution permettant de concilier les enjeux de conservation de la biodiversité et le développement économique local. En effet, les EEE représentent des sources importantes de difficultés pour les acteurs des territoires qui y sont confrontés : rythme d'introduction croissant, régulation constante et complexe à mettre en œuvre, dépenses publiques associées importantes. En parallèle, lorsqu'elles sont établies en milieux naturels, ces espèces peuvent parfois être envisagées comme des ressources commercialement exploitables : pêche, production de bois, extraction de composés pour l'industrie pharmaceutique, etc.
Mais qu'en est-il réellement ? Que nous disent les retours d'expériences ? La promesse économique de cette exploitation est-elle au rendez-vous ? Observe-t-on une régression des populations d'EEE ? Quelles sont les incidences de cette valorisation sur les milieux naturels ? Cette étude a été conçue pour tenter de répondre à ces interrogations à travers une première analyse et l'identification de points de vigilance.
Ce document est consultable et/ou empruntable auprès du centre de documentation du Pôle-relais marais de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord.
 
Cette lettre d'information est éditée et vous est adressée par le Pôle-relais "Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord". Retrouvez les lettres d'information des autres Pôles-relais sur le Portail national "zones humides".
 
Pour toute demande d'information ou proposition de brèves pour nos prochaines lettres électroniques, veuillez contacter Christelle Boucard.
 
 
Cette lettre est adressée aux partenaires du Forum des Marais Atlantiques avec ou sans pré-inscription. Merci de vous inscrire sur notre site Internet, si vous voulez recevoir les prochaines Esc@le.

Crédits photos: Forum des Marais Atlantiques, Philippe Deschamps.

Portail national "zones humides"
Le Pôle-relais "Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord" est porté par le Forum des Marais Atlantiques
Quai aux Vivres BP 40214 17304 Rochefort Cedex
Tel : 0546870800 Fax : 0546876990 E-mail : fma@forum-marais-atl.com site Internet : www.forum-zones-humides
Suite à votre inscription, le Forum des Marais Atlantiques a enregistré les informations concernant vos coordonnées. Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous pouvez accéder, rectifier, supprimer les informations vous concernant en le demandant au Forum