Si vous ne parvenez pas à lire ce mail, cliquez sur ce lien : Esc@le
 
La lettre du Pôle-relais "Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord" n°88 - Mai 2019
 
 
 
 

   
 
     

Offre de thèse : "Les trajectoires des zones humides face aux changements globaux : analyse économique de l'identité patrimoniale des marais salés littoraux de Charente-Maritime"
 
 
   
Lien
   
           
 
Sommaire
 
 

Brèves

Offre de thèse : "Les trajectoires des zones humides face aux changements globaux : analyse économique de l'identité patrimoniale des marais salés littoraux de Charente-Maritime"
Mise en ligne d'un module de formation sur les espèces exotiques envahissantes
Le SAGE Charente en enquête publique
Les poissons migrateurs de l'estuaire de la Loire
Bilan de la Journée mondiale des zones humides 2019
Edition d'un nouveau bulletin bibliographique "Les poissons en milieux humides"
Un réseau européen d'élèves au chevet des zones humides de Scarpe-Escaut
 
Agenda - Forum des Marais Atlantiques
L'agenda des ateliers du Forum des Marais Atlantiques est disponible !
 
Agenda - Partenaires
Colloque international "La cartographie de la flore, un outil au service des politiques publiques de la biodiversité"
Séminaire "Connaître, collecter et valoriser les données naturalistes ligériennes"
Les 10ème rendez-vous du SAGE de l'estuaire de la Loire : Sécheresse : quel état des lieux ? Quelles solutions ?
Assises nationales de la Biodiversité : "Tous concernés, tous responsables"
 
 

Publications

Groupe d'histoire des zones humides. Zones humides et archéologie. 2019. Actes du VIème colloque international. In : Revue scientifique Bourgogne, Franche Comté nature, HS n°16.

Brèves
 
Offre de thèse : "Les trajectoires des zones humides face aux changements globaux : analyse économique de l'identité patrimoniale des marais salés littoraux de Charente-Maritime"
Cette thèse a pour objectif :
1) De proposer une grille d'analyse d'évolution des marais au prisme de l'identité patrimoniale en deux étapes :
- identifier les dimensions patrimoniales pertinentes (fonctions, objets, etc.) et leurs évolutions dans le temps et dans l'espace en portant une attention particulière aux conflits et controverses comme vecteurs de changements ;
- identifier les ressources (techniques, politiques, économiques, etc.) mobilisées par les acteurs pour faire émerger les compromis de gestion sur lesquels repose toute identité patrimoniale.
2) D'étudier la diversité des trajectoires possibles et compatibles avec une transition écologique dans le contexte de changement climatique où le risque de submersion est un levier de changements de pratiques important pour les territoires littoraux.
En savoir plus : Réseau d'études et d'échanges en sciences sociales sur l'eau
Source : Bulletin de veille Carteau-rdi mai 2019
 
Mise en ligne d'un module de formation sur les espèces exotiques envahissantes
L'Agence française pour la biodiversité (AFB) et le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) viennent d'ouvrir un module de formation en ligne sur les espèces exotiques envahissantes. Intitulé "Initiation à la gestion des espèces exotiques envahissantes", ce module est une introduction pour suivre les formations en présentiel sur les Espèces exotiques envahissantes (EEE) proposées dans les catalogues de formation de l'AFB et du CNFPT.
Il est composé de 4 parties, introduites par de courtes vidéos réalisées par l'AFB, le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et le Comité français de l'UICN :
- définition du caractère invasif d'une espèce exotique envahissante (Yohann Soubeyran, Comité français de l'UICN) ; - enjeux et impacts des espèces exotiques envahissantes (Arnaud Albert, AFB) ;
- réglementation (François Delaquaize, MTES) ;
- mise en place d'une démarche de gestion (Emmanuelle Sarat, Comité français de l'UICN).
Elles peuvent être visionnées librement sur le site Internet du centre de ressources "Espèces exotiques envahissantes" (rubrique documentation - Médiathèque - Vidéos). Leur réutilisation reste cependant interdite par d'autres organismes de formation que l'AFB ou le CNFPT.

En savoir plus : Hélène DUBAELE - AFB
www.especes-exotiques-envahissantes.fr
 
Le SAGE Charente en enquête publique
Après avoir été soumis en 2018 à la consultation des assemblées, le Schéma d'aménagement et de gestion des eaux (SAGE) du bassin versant de la Charente passe désormais en enquête publique. Elle se déroulera du lundi 6 mai à 9 h 00 au mercredi 5 juin 2019 à 17 h 00.
L'arrêté et l'avis d'enquête publique récapitulent les modalités d'enquête, dont les lieux de permanence de la commission d'enquête. Ces documents, ainsi que le dossier soumis à enquête publique, sont disponibles sur le site de la préfecture de la Charente. A l'issue de l'enquête publique, la CLE pourra modifier le projet pour tenir compte des avis et des observations exprimés lors de l'enquête, avant approbation inter-préfectorale du SAGE.
EPTB Charente
 
Les poissons migrateurs de l'estuaire de la Loire
Le GIP Loire Estuaire vient de mettre en ligne son suivi du peuplement de poissons dans l'estuaire de la Loire, à partir de l'analyse des données issus de 27 inventaires réalisés entre 1977 et 2016. L'estuaire de la Loire offre aux poissons des eaux plus ou moins salées, turbides et oxygénées. Parmi les 79 espèces recensées entre 1977 et 2016, seulement une partie (20 %) fréquente régulièrement l'estuaire et très peu d'entre elles y effectuent tout leur cycle biologique, beaucoup y viennent pour se nourrir et grandir.
D'autres espèces, encore, transitent par l'estuaire pour aller et venir entre mer et rivière. Les espèces marines sont dominantes aussi bien en nombre d'espèces qu'en abondance. Elles font de la zone polyhaline (eau salée mais plus douce que l'eau de mer) la partie de l'estuaire à la richesse spécifique la plus forte. Certaines espèces marines colonisent activement l'estuaire au stade juvénile à des fins trophiques : les vasières représentent des zones de nourriceries essentielles pour ces espèces, dont la sole et le bar sont les principaux représentants.
Pour les espèce amphihalines, l'estuaire représente un corridor migratoire mais également des habitats d'alimentation et de croissance. Cette interface est le lieu des modifications physiologiques intenses qui permettent à ces espèces de s'adapter au milieu doux lorsqu'elles arrivent de l'océan, et inversement.
Le protocole utilisé dans les inventaires cible les espèces benthiques (proches du fond). La plupart des poissons migrateurs sont donc mal échantillonnés par cette méthode. Ce guide est ainsi minoritaire dans l'ensemble des captures réalisées pendant les inventaires dans les eaux estuariennes.
En savoir plus : Guide en téléchargement : GIP Loire Estuaire, 25 mars 2019
 
Le bilan national de la Journée mondiale des zones humides (JMZH) vient d'être publié. Coordonnée par l'Association Ramsar France, le Réseau école et nature, les Pôles-relais zones humides, la Société nationale de protection de la nature, la Ligue pour la protection des oiseaux, l'Agence française pour la biodiversité et le Ministère de la Transition écologique et solidaire, la JMZH 2019 avait pour thème "zones humides et changement climatique".
Il se base sur les informations collectées par le portail national d'information sur les zones humides à propos des animations labellisées.
Record largement battu avec 704 animations recensées dans 95 départements métropolitains et territoires outre-mer ! Dans le monde, ce sont 1 425 animations qui ont été recensées par le Secrétariat de la Convention de Ramsar.
L'ensemble des animations a mobilisé plus de 30 000 personnes pour cette édition 2019 (fréquentation estimée sur la base des réponses à l'enquête menée après chaque animation).
Les thèmes des éditions 2020 et 2021 ont déjà été choisis par le Secrétariat de la Convention de Ramsar :
- en 2020, ce sera "zones humides et biodiversité", en lien direct avec le Congrès mondial de la nature organisé en juin 2020 à Marseille ;
- en 2021, ce sera "zones humides et eau".
En savoir plus : Portail national des zone humides
 
Edition d'un nouveau bulletin bibliographique "Les poissons en milieux humides"
La piscifaune, bien qu'étudiée sur les systèmes lotiques, est, à ce jour, encore peu connue en zones humides. En effet, il semble exister un manque de connaissances et de prise en compte du compartiment piscicole qui se traduit par un nombre faible d'inventaires et de suivis sur ces milieux. Cette carence peut s'expliquer par un manque de compétences et de formations spécifiques, une insuffisance de moyens (techniques, matériels, humains et financiers) mais aussi par la difficulté à aborder ce groupe (milieu aquatique peu accessible). De plus, les poissons paraissent moins prioritaires (comparés à des amphibiens ou des oiseaux) et comptent peu d'espèces protégées.
Enfin, les zones humides ont longtemps été perçues comme dangereuses, insalubres, inutiles, et ont été sources de légendes effrayantes. Ainsi, ces images ont conduit à une modification de ces milieux mais ont pu également potentiellement retarder les prospections. Pourtant, les poissons constituent un patrimoine biologique, ils font partie intégrante des réseaux alimentaires et peuvent être un indicateur potentiel de la qualité de l'eau et du fonctionnement des systèmes (Rigaud et al., 2008). La connaissance piscicole peut donc permettre de mieux comprendre les enjeux écologiques et le fonctionnement des écosystèmes. Le Forum des Marais Atlantiques pilote deux projets, sur les bassins Artois-Picardie et Seine-Normandie, ayant pour objectif la mise en place d'un protocole harmonisé de suivis piscicoles en marais, afin d'évaluer l'état du peuplement piscicole.
Ce bulletin bibliographique recense les documents disponibles dans les bases documentaires des Pôles-relais zones humides sur cette thématique. Il a été réalisé par le Forum des Marais Atlantiques (Pôle-relais Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord.), à l'aide des quatre autres Pôles-relais zones humides.
En savoir plus : Collection "Pôles-relais zones humides - Bulletins bibliographiques"
 
Un réseau européen d'élèves au chevet des zones humides de Scarpe-Escaut
Fin avril, des élèves de cycle 3 des écoles de Pecquencourt sont venus à la tourbière de Vred observer l'évolution d'une partie du site depuis le chantier nature qu'ils avaient réalisé en décembre dernier.
Leurs efforts ont été récompensés puisqu'en plus de la flore printanière, ils ont pu voir les espèces de batraciens de la réserve naturelle (Grenouilles vertes, Grenouilles rousses, Grenouilles des champs) et quelques odonates qui venaient d'émerger (Aeshne printanière).
Cette visite s'inscrit dans le cadre du projet Erasmus+ WONDER - Wetlands : Observe Nature, Discover Europe, React, dans lequel le Parc naturel régional Scarpe Escaut est impliqué. Ce projet est un partenariat, permettant un échange scolaire entre plusieurs établissements européens d'éducation (Estonie, Grèce et France) situés dans des sites Ramsar*. L'idée est de " permettre à des futurs citoyens européens de se rencontrer pour découvrir ensemble, préserver et préparer l'avenir des zones humides ". A la fin des deux années du projet, un web documentaire collaboratif sera produit par les différents partenaires.

*Les zones humides de la Vallée de la Scarpe et de l'Escaut sont candidates au label Ramsar : label de reconnaissance internationale des zones humides
Contact : Mathilde Bouret - Chargée d'étude " Candidature au label Ramsar "
   
Agenda - Forum des Marais Atlantiques
L'agenda des ateliers du Forum des Marais Atlantiques est disponible !
Le Forum des Marais Atlantiques propose, comme chaque année, et sur ses différents territoires, de nombreux ateliers. Ces derniers abordent diverses thématiques : pédologie, botanique, SIGT, eaux souterraines, méthodes d'évaluation… Destinés aux gestionnaires, techniciens ou chargés de mission en milieux humides, ils visent une meilleure connaissance et compréhension des zones humides, dans un objectif de préservation. Vous souhaitez y participer ? Alors venez découvrir notre agenda et pensez vite à vous inscrire.
En savoir plus
Agenda - Partenaires
Colloque international "La cartographie de la flore, un outil au service des politiques publiques de la biodiversité"
7 et 8 juin 2019 à Nantes (44)
Le 22 janvier 2017, Pierre Dupont (1925-2017) s'éteignait près de Bordeaux, à l'âge de 91 ans. Il fut notamment directeur du laboratoire d'écologie et de phytogéographie de la Faculté des sciences de Nantes pendant plus de 25 ans. La communauté des botanistes reconnaît l'importance de sa contribution scientifique dans le champ de la phytogéographie du domaine atlantique, de la cartographie floristique et de l'écologie végétale. Ses liens étaient forts avec les gestionnaires d'espaces naturels, les collectivités locales et les services de l'état en charge des dossiers environnementaux.
Son parcours illustre le trait d'union qui relie travail de recherche, engagement en faveur de la conservation de la nature et expertise pour le compte des pouvoirs publics. La disparition de ce chercheur engagé invite à un temps de bilan.
S'appuyant sur ses thèmes et axes de travail historiques, le Conservatoire botanique national de Brest et Bretagne vivante organisent, en collaboration avec les Conservatoires botaniques nationaux Sud-Atlantique et des Pyrénées et de Midi-Pyrénées, l'Université de Nantes, la Société botanique du Centre-Ouest et l'Université de Bretagne occidentale, ce colloque international à sa mémoire.
Ce colloque souhaite mettre en avant les relations entre les travaux scientifiques actuels sur la biodiversité végétale, dont la cartographie floristique, et les politiques publiques de préservation de la nature.
En savoir plus
Pascal Lacroix - Conservatoire botanique national de Brest
 
Séminaire "Connaître, collecter et valoriser les données naturalistes ligériennes"
25 juin 2019 à l'Hôtel de Région du Mans (72)
La Fédération des Conservatoires d'espaces naturels organise un séminaire "Connaître, collecter et valoriser les données naturalistes ligériennes", en partenariat avec le Conservatoire d'espaces naturels des Pays de la Loire. Il vise à échanger sur les protocoles et suivis menés sur des espèces ou milieux emblématiques dans le bassin de la Loire. Comme toile de fond sera traité le Système d'information nature et paysage (SINP/INPN) et le prochain Système d'information de la biodiversité (SIB) qui orchestrent la mise en commun de méthodes de collecte ou d'analyse de données cohérentes pour servir de la meilleure façon les politiques publiques.
En savoir plus - Centre de ressources Loire nature
   
Les 10ème rendez-vous du SAGE de l'estuaire de la Loire : Sécheresse : quel état des lieux ? Quelles solutions ?
18 juin 2019 Sainte-Pazanne
Le sujet est malheureusement d'actualité : l'alimentation de nos nappes phréatiques devrait baisser de 10 à 25 % à l'horizon 2045-2065. Quant au débit de nos cours d'eau, il suscite, de façon trop régulière et à juste titre, l'inquiétude des usagers et des défenseurs de la biodiversité.
Dans un contexte de changement climatique, quel état des lieux peut-on dresser ? Comment prévenir le déficit en eau à court et moyen termes ? Les présentations et les échanges en salle seront suivis d'une visite de terrain afin d'étudier concrètement les mesures à mettre en œuvre afin de lutter et de s'adapter au mieux.
En savoir plus
   
Assises nationales de la Biodiversité : "Tous concernés, tous responsables"
Du 19 au 21 juin 2019 à Massy (91)
Cet événement annuel est organisé par les Ecomaires en partenariat avec l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et Ideal Connaissances.
Avec près de 30 conférences et ateliers à destination des agents des collectivités, des élus locaux, des associations et des professionnels directement concernés par la question cruciale de la biodiversité, les débats permettront à nos nombreux partenaires nationaux et institutionnels d'échanger ensemble. Au programme : espace salon-expo d'une vingtaine de stands, démonstrations, conférences-débats, séances plénières, ateliers thématiques, speed-meetings, expositions posters, visites de site, parcours sur le terrain pour découvrir in situ l'environnement régional et la biodiversité locale.
Le fil rouge de cette nouvelle édition : "Tous concernés, tous responsables". Ces assises se dérouleront en 5 thèmes :
- l'aménagement du territoire peut-il encore intégrer les enjeux de la biodiversité ?
- l'artificialisation, biodiversité et zéro perte nette nationale : de l'utopie à la pratique…
- le retour du sauvage est-il un atout souhaitable pour le territoire ?
- une économie sociale, durable, démocratique, reconnectée à la nature : qui en veut vraiment ?
- l'agriculture et la biodiversité : le changement de modèle se fera-il à temps ?
En savoir plus
   
Publications
 
   
Groupe d'histoire des zones humides. Zones humides et archéologie. 2019. Actes du VIème colloque international. In : Revue scientifique Bourgogne, Franche Comté nature, HS n°16.
Ce document présente les actes du colloque "zones humides et archéologie" organisé par le Groupe d'histoire des zones humides avec le concours du Centre archéologique européenne du Mont-Beuvray et du Parc naturel régional du Morvan. Il avait pour objectif d'appréhender les zones humides au prisme de l'archéologie. Le développement spectaculaire de l'archéologie préventive en France à partir du début des années 1980 a multiplié les zones étudiées en nombre et en surface tout comme les données brutes et les informations "hors sites" de nouvelle nature : structure en creux naturelles (paléomarais, paléoméandres) ou antropiques (mares, etc.). Cela a impliqué l'élaboration de marqueurs spécifiques - bio-indicateurs végétaux et animaux, sédiments - par les disciplines des archéosciences (palynologie, dentrologie, macro-restes végétaux).
Ces éléments sont devenus des vecteurs de reconstitutions paysagères et paléoécologiques de reconnaissance de milieux humides. Et loin de les considérer comme des milieux uniformément répulsifs qui n'auraient d'intérêt que drainés et aménagés, les exemples archéologiques, qui se sont multipliés un peu partout, mettent l'accent sur la complexité de ces espaces qu'il s'agisse de tourbières, de zones humides littorales, de vallée alluviale ou encore de plaine. Ces rencontres ont ainsi favorisé le croisement des regards, nourri la réflexion accompagnant les prises de décision dans le cadre d'une gestion durable de ces milieux d'eaux.
Ce document est consultable et/ou empruntable auprès du centre de documentation du Pôle-relais marais de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord.
   
Fédération départementale des associations agrées pour la pêche et la protection du milieu aquatique du Pas de Calais. Laboratoire écologie fonctionnelle et environnement. 12/2018. Projet Connect'AH. Quelles annexes hydrauliques doit-on connecter pour améliorer la fonctionnalité des communautés de poissons des cours d'eau anthropisés du Pas-de-Calais ? Rapport final. 117 p.
Le projet Connect'AH repose sur l'hypothèse qu'une amélioration de la connectivité latérale entre les canaux de navigation du Pas?de?Calais et les annexes hydrauliques adjacentes permettrait de favoriser la fonctionnalité de ces deux milieux pour les communautés de poissons, notamment en termes d'abondance et de diversité d'espèces.
Les objectifs du projet étaient donc :
- d'améliorer la connaissance des annexes hydrauliques (localisation, caractérisation) dans le réseau canalisé du département du Pas-de-Calais ;
- d'améliorer la connaissance des communautés de poissons dans les annexes hydrauliques et les canaux ;
- d'apporter des solutions de gestion (outil d'aide à la décision) pour maintenir localement une forte diversité de poissons d'eau douce dans le réseau canalisé du département du Pas-de-Calais, en prenant en compte le rôle de la dimension latérale (la connectivité entre les annexes hydrauliques et les canaux de navigation) dans le fonctionnement écologique des communautés de poissons présentes au sein de ces milieux.
Ce document est consultable et/ou empruntable auprès du centre de documentation du Pôle-relais marais de l'Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord.
 
Cette lettre d'information est éditée et vous est adressée par le Pôle-relais "Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord". Retrouvez les lettres d'information des autres Pôles-relais sur le Portail national "zones humides".
 
Pour toute demande d'information ou proposition de brèves pour nos prochaines lettres électroniques, veuillez contacter Christelle Boucard.
 
 
Cette lettre est adressée aux partenaires du Forum des Marais Atlantiques avec ou sans pré-inscription. Merci de vous inscrire sur notre site Internet, si vous voulez recevoir les prochaines Esc@le.

Crédits photos: Forum des Marais Atlantiques, Philippe Deschamps.

Portail national "zones humides"
Le Pôle-relais "Marais Atlantiques, Manche et mer du Nord" est porté par le Forum des Marais Atlantiques
Quai aux Vivres BP 40214 17304 Rochefort Cedex
Tel : 0546870800 Fax : 0546876990 E-mail : fma@forum-marais-atl.com site Internet : www.forum-zones-humides