Site

Thématiques/Plantes exotiques envahissantes

Les plantes exotiques envahissantes

La gestion des espèces végétales envahissantes

Renouée du Japon en marais de Rochefort nordRenouée du Japon en marais de Rochefort nordContexte
La prolifération de certaines espèces végétales aquatiques (jussies, myriophylle du Brésil, Lagarosiphon, Egeria, etc.) et de rives (Baccharis, Renouées) est un facteur de dégradations du fonctionnement des milieux humides, et source de gênes pour les activités humaines.

Depuis quelques années, certains gestionnaires locaux suivent le développement de ces espèces afin de pouvoir mener des actions de maîtrise.

Implications du Forum

MyriophylleMyriophylleLe Forum, dans cette problématique intervient de quatre manières présentées ci-dessous.

Mettre à disposition l'information et publier :
- réalisation d'une liste de références bibliographiques spécifique des documents disponibles au centre de ressources documentaires ;
- édition d'un guide technique et des procédures administratives et juridiques pour la gestion des plantes envahissantes.

Mettre à disposition des experts :
- les compétences scientifiques et techniques des ingénieurs sont mises à contribution sur demande, au niveaux de groupes de travail (hydrologie, écologie aquatique, géographie et géomatique).


Carte du linéaire prospecté en région Poitou-Charentes en 2013 (ORENVA)Carte du linéaire prospecté en région Poitou-Charentes en 2013 (ORENVA)Coordonner et animer
La participation du Forum peut se faire à travers l'animation de groupes de travail aux thèmes définis (méthodes d'inventaires, gestion de l'information, veille scientifique et techniques sur les modes d'intervention, reconnaissance botanique, communication).
Le Forum peut aussi susciter l'intérêt de se coordonner auprès des collectivités et maîtres d'ouvrage, et initier un comité de coordination.

Mettre en réseau

La participation du Forum à plusieurs comités dans des territoires différents (Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Aquitaine, bassin Loire-Bretagne, groupe national IBMA), et des échanges avec des territoires "continentaux", permettent de faire des économies d'échelle : par exemple, des expérimentations menées sur le compostage se font de manière complémentaire, sans être redondante, grâce à la mise en contact des initiateurs de ces projets qui s'ignoraient.

logo bassin Loire-Bretagnelogo bassin Loire-BretagneEn savoir plus :

- Site de l' Observatoire Régional des plantes exotiques ENVahissant les écosystèmes Aquatiques de Poitou-Charentes (ORENVA)

-Centre de ressources Loire Nature qui anime la thématique Plantes exotiques envahissantes sur le bassin de la Loire.

- Site du groupe de travail national IBMA (Invasions Biologiques en Milieux Aquatiques) animé par l'UICN et financé par l'ONEMA.

Titre

Sous-titre