Site

Zones humides/Vous avez dit zones humides ?

Vous avez dit zones humides ?

Les zones humides, des écosystèmes diversifiés

Marais salants de GuérandeMarais salants de GuérandeLongtemps considérées comme des milieux insalubres, sources de maladies et de disparitions, les zones humides ont suscité des inspirations négatives dans l’imaginaire de l’homme.

La reconnaissance des intérêts patrimoniaux et fonctionnels des zones humides au niveau international prend consistance en 1971 par la ratification de la convention RAMSAR (ci-contre) et est relayée par des directives cadres européennes (Directive Cadre Eau, 2000). En France, il faut attendre la loi sur l’eau de 1992 (Loi n° 92-3) pour voir la prise en compte de zones humides notamment à travers leur capacité à contribuer à la gestion équilibrée de la ressource en eau. Les critères de végétation et d’hydrologie y sont suffisants pour définir une zone humide.

Code de l'environnement
Pour en savoir sur les zones humides - Portail national

La diversité des milieux humides (source ONEMA)Combe de neigeLac naturelRetenue et plans d'eauLandes humidesLes sources et suintementsRetenues et plans d'eauLes maresRipisylve Ile Bras mortLes fourrés et forêts humides Les sansouïresLes prairies humidesLes affaissements miniers et les carrières en eauLes étangs et marais d'arrière dunes Les systèmes de lagunage Les mares anthropiques Marais désséchés et mouillésMarais conchylicoleMarais salantsMarais salésZone estuarienneDunesVasièresHerbiers marinsLagunes et étangs saumâtres

Caractérisées par leur richesse écologique, les zones humides jouent un rôle fondamental pour la préservation de la diversité biologique, la lutte contre les inondations et le maintien de la qualité des eaux. Lieux d’une grande productivité, elles abritent 35 % des espèces rares et en danger.

Ce sont également des milieux complexes. En effet, ce zone humide est spécifique car l’efficacité de leurs fonctions dépend à la fois du type de la zone humide (alluvial, stagnant, maritime…) et des caractéristiques hydrogéomorphologiques du site considéré (hydrologie, nature des substrats traversés, battement, forme de la vallée, pédologie…).

Définition "Loi sur l'eau" - 1992

zones humides - Thouet (79)zones humides - Thouet (79)Cette loi définit les zones humides comme « des terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année ». 

Les zones humides sont définies par la loi sur le Développement des Territoires Ruraux (DTR) du 23 février 2005, codifiée à l’article L 211-1 du code de l’environnement.

Définition "RAMSAR" - 1971

RAMSARRAMSAR« les zones humides sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d'eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l'eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d'eau marine dont la profondeur à marée basse n'excède par six mètres ». Un seul critère est mis en avant : la présence de l'eau (avec une notion de profondeur) – Intégration de quelques baies et estuaires.

RAMSAR