Site

Réseaux/Réseau zones humides en Artois-Picardie

Méthodes déployées pour l'inventaire des zones humides au sein des territoires SAGE du Artois-Picardie

Zone humideZone humideAfin de compléter le travail de compilation de données cartographiques (disponibles sur le RPDZH), une analyse des méthodologies déployées pour les inventaires des zones humides, sur les territoires SAGE, a été conduite.  
Pour cela, les 15 animateurs ont été interrogés. Tous les rapports et études disponibles ont été lus et synthétisés. Cela a permis de connaitre les méthodes et moyens mis en œuvre pour l’identification des zones humides. Ils ont également fait l’objet d’un regard critique.
Ce document sert d’état des lieux et d’outil d’aide à la décision pour la mise en place de futurs inventaires sur le bassin.


Méthode des inventairesMéthode des inventairesMéthodes déployées pour l'inventaire des zones humides au sein des territoires SAGE du Bassin Artois-Picardie

En 2015, le Forum des Marais Atlantiques (FMA) s’est engagé à réaliser une analyse et une synthèse des travaux de cartographie et de caractérisation des zones humides, mis en oeuvre sur le bassin Artois-Picardie et à réaliser une carte d’état d’avancement des inventaires « zones humides » globale et par secteur SAGE.

Boite à Outils "Indicateurs"

PrairiePrairieSuite au programme RhoMéO (suivi par SeinO et LigérO) et à la création de la Mallette d’indicateurs de travaux et de suivis en zones humides, issued’un partenariat entre l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, la région des Pays de la Loire et le Forum des Marais Atlantiques, l’Agence de l’eau Artois-Picardie a souhaité travailler sur les protocoles de suivis et les indicateurs des zones humides, afin de mettre en place un dispositif de suivi à l’échelle du bassin Artois-Picardie pour :
- évaluer les travaux menés en zones humides ;
- observer l’évolution qualitative et quantitative des zones humides.  
Le Forum des Marais Atlantiques, en tant que structure ressource en ingénierie spécialisée sur la gestion des zones humides, a été sollicité pour contribuer à ce projet. La première phase d’état des lieux, consiste en l’identification des protocoles existants et des indicateurs utilisés par les partenaires techniques du bassin. La seconde phase comprend de nombreuses réunions de concertation (un groupe de travail « indicateurs de zones humides » a été créé). A l’issue de celles-ci, une sélection des indicateurs pertinents, et de leurs paramètres, pour suivre les zones humides du territoire pourra être faite.



Odonate - Caloptérix VirgoOdonate - Calopteryx VirgoAfin de permettre aux différents acteurs, maîtres d’ouvrages, maîtres d’œuvres, qui ont la nécessité de suivre l’état des écosystèmes et l’efficience des travaux qu’ils réalisent et en l’absence à ce jour de méthode de suivi officielle, ce répertoire sera un réel outil d’aide à la décision pour le suivi des zones humides, aussi bien qualitatif que quantitatif.
L’objectif visé est de pouvoir déployer un dispositif de suivi en 2019. L’idée est de créer une boîte à outils ou une mallette sous forme de fiches afin d’aider les gestionnaires de milieux humides du Bassin Artois-Picardie. Ce document permettra d’appuyer techniquement les gestionnaires et d’établir un socle commun d’indicateurs sur les zones humides permettant de suivre les fonctionnalités, l’état de conservation et les travaux réalisés sur ces milieux mais aussi d’évaluer les politiques sur les volets « eau » et « biodiversité » du bassin Artois-Picardie.

Programme "Maintien de l'agriculture en zones humides"

PrairiesPrairies Partant du constat qu’un tiers des zones à dominante humide était occupé par des prairies exploitées et de l’importance du maintien de ces surfaces, notamment en favorisant des pratiques extensives, et en assurant une viabilité des exploitations, l’Agence de l’eau Artois-Picardie a engagé, pour la période 2013-2018, un programme « Maintien de l’agriculture en zones humides ».
Celui-ci a pour objectifs de proposer et d’expérimenter des solutions permettant un équilibre entre le maintien et le développement d’exploitations économiquement viables et la préservation des zones humides et de leurs fonctionnalités. Pour cela 8 sites pilotes ont été sélectionnés et 5 axes de travail définis :
- optimisation de l’action publique ;
- maitrise du foncier ;
- accompagnement technique des agriculteurs ;
- valorisation des produits agricoles ;
- évaluation et capitalisation des actions menées.

PrairiePrairie Le Forum des Marais Atlantiques, en tant que structure ressource en ingénierie spécialisée sur la gestion des zones humides, apporte son expertise technique, notamment au groupe de travail « Suivi agro-écologique des prairies humides » pour la mise en place de protocoles sur ces milieux.
De plus, en collaboration avec les Chambres d’Agriculture Nord Pas-de-Calais et Somme et l’Agence de l’eau Artois-Picardie, un voyage d’études sera organisé en marais poitevin, du 12 au 14 septembre 2016. Celui-ci sera l’occasion d’échanger avec des acteurs de terrain (agriculteurs, conseillers techniques, chercheurs, écologues) menant une réflexion sur la gestion des milieux humides de sorte à concilier activité agricole et préservation des zones humides. Les volets techniques (sur-semis, hersage…) et financiers (indemnités, aides publiques…) y seront abordés. Ce voyage permettra également aux exploitants du bassin Artois-Picardie engagés dans le Programme de se rencontrer et de partager leurs expériences et leur gestion de ces milieux particuliers, riches et fragiles.

Sur le bassin Artois-Picardie !

Le Forum des Marais Atlantiques (FMA) n'était pas encore présent sur le bassin Artois-Picardie. C'est chose faite depuis cet été. En effet, Caroline Couffignal, l'animatrice de l'antenne-relais du Forum des Marais Atlantiques pour la Manche et la mer du Nord, s'est installée, en juillet, dans les locaux de la Maison du Parc Naturel Régional des Caps et Marais d'Opale, à la Maison du Marais, à Saint-Martin-au-Laërt (62).

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Caroline Couffignal